Un projet de cœur pour le Centre d’hébergement de La Prairie

Publié mercredi le 24 juillet

La Fondation Anna-Laberge a reçu un don exceptionnel de 15 000 $ de la Fondation La Capitale pour le projet « Déjouez l’errance » du Centre d’hébergement (CHSLD) de La Prairie, suite à l’initiative de Mélanie Rocco, chef de module au Centre de jour de La Prairie. Cette dernière a participé et gagné le concours « Rayonne don » de la Fondation La Capitale.

Réalisé par l’entreprise Numerart, des murales trompe-l’œil ont été installées sur les murs du corridor de l’unité protégée qui regroupe 22 résidents atteints de troubles neurocognitifs comme ceux de la maladie d’Alzheimer. Ces murales, constituées de différentes images, permettent notamment de camoufler le poste des infirmières et les portes de sortie de l’unité contribuant ainsi à réduire l’anxiété des résidents tout en diminuant les tentatives de fugue. La transformation de l’unité protégée est à couper le souffle !

« Les résidents de cette unité étaient naturellement attirés vers les portes sécurisées, ce qui pouvait créer de l’anxiété et de la frustration. Grâce aux murales, on les sent maintenant beaucoup plus calmes. Merci à nos partenaires qui contribuent concrètement à offrir un milieu de vie chaleureux pour nos résidents et leurs proches ainsi qu’un lieu de travail stimulant pour notre personnel », s’est exprimé M. Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

« Un merci très particulier à la Fondation La Capitale d’avoir rendu ce projet de cœur possible ! En plus d’améliorer la sécurité des résidents, de rassurer leurs familles et de diminuer les interventions du personnel liés à l’errance, ces murales égaient et embellissent considérablement ce milieu de vie », conclut madame Sylvie Rouillier, directrice générale de la Fondation Anna-Laberge.

Quelques photos du projet

 

Voir tous les articles