Un projet de coeur pour le bloc opératoire!

Publié mardi le 17 juillet

fondation-en-voiture (9) photo officielle

Avez-vous déjà imaginé ce qu’une opération pouvait représenter pour un jeune enfant ? Pour la majorité d’entre eux, cette expérience cause énormément de stress, voire même d’anxiété.

Plusieurs partenaires étaient réunis le lundi 16 juillet dernier au bloc opératoire de l’Hôpital Anna-Laberge afin de lancer officiellement un tout nouveau projet en collaboration avec Mercedes-Benz Rive-Sud et la Fondation Anna-Laberge : l’acquisition de deux mini-voitures pour les enfants devant se faire opérer à l’Hôpital Anna-Laberge! L’initiative est rendue possible grâce au porte-parole de la Fondation, monsieur José Gaudet, qui est également associé au concessionnaire de luxe de la région!

logo-mercedes-benz-fond-noir

« Environ 200 enfants passent par le bloc opératoire de l’Hôpital Anna-Laberge chaque année pour une chirurgie ORL. En plus de cela s’ajoutent quelques 150-200 chirurgies générales provenant de l’urgence pédiatrique. C’est donc près de 400 enfants qui pourront bénéficier de ce traitement VIP. D’ailleurs, au moins deux d’entre eux en feront l’essai dès demain matin », affirme madame Claudine Ricard, chef du bloc opératoire.

Monsieur Serge St-Laurent, président de la Fondation Anna-Laberge ajoute : « C’est une belle et grande journée aujourd’hui! Encore une fois, la Fondation est fière d’améliorer la qualité des services offerts aux très jeunes patients ».

« Un merci très particulier à Mercedes-Benz Rive-Sud d’avoir rendu cette initiative possible! C’est réellement un projet émouvant qui aura des impacts très positifs pour les futurs patients», conclut monsieur José Gaudet, porte-parole de la Fondation Anna-Laberge et de Mercedes-Benz Rive-Sud.

Un projet similaire a vu le jour au Royaume-Uni en mars 2017 et a fait des petits en Europe, aux États-Unis, à Toronto…et maintenant à l’Hôpital Anna-Laberge, qui devient le tout premier hôpital intermédiaire au Québec à offrir ce privilège aux tout-petits.

Les mini-voitures électriques peuvent être guidées par le jeune patient, ce qui augmente leur confiance en soi. Évidemment, la balade pour se rendre en salle d’opération paraît moins stressante, ce qui va même jusqu’à réduire la médication avant l’opération. Ils s’endorment avec le sourire aux lèvres, et se réveillent à la suite de leur intervention de la même manière. En somme, les mini-voitures rendent l’expérience globale plus positive aux yeux des tout-petits!

Encore une fois, la Fondation tient à remercier le généreux commanditaire Mercedes-Benz Rive-Sud…un partenaire de cœur!

Voir tous les articles